Cliquez sur la bannière pour revenir à la page d'accueil
Hornblower C.S. Forester Portraits Vie à bord Marine Divers Contact A propos de = Boutique =

Amiral Sir Edward Pellew

http://www.cap-horn.be/portrait_r_pellew.php | 21-09-2017 03:27 | © 1999- N. Grigorellis

Vicomte Exmouth (1775 - 1833)

Sir Edward Pellew est sorti indemne de plus de 40 batailles navales avant de se retirer chez lui à Teignmouth. Il fut nommé premier Vicomte Exmouth et mourut en 1833 à l'âge de 76 ans.

Son haut fait eut lieu lors du bombardement d'Alger en 1816. Commandant en chef de la flotte de Méditerranée, il avait reçu l'ordre de mettre fin à l'esclavage des soldats européens par le souverain d'Alger. Les négociations ayant échoué, il le força à accepter les conditions britanniques après un bombardement de huit heures.

Il a de nombreux admirateurs en Amérique et sa gloire a pris une telle extension qu'il existe même un fan club sur Internet.

Edward Pellew entra à la Royal Navy en 1770 à l'âge de 13 ans et gravit les échelons suite à son courage exemplaire et à une maîtrise tactique inégalée en tant que capitaine de frégate. Alors qu'il avait déjà un rang supérieur, il sauta par dessus bord à plusieurs occasions pour secourir un marin sur le point de se noyer, parfois même avec seulement un mince espoir que l'un des deux seulement fût repêché. Il fut fait commandant pour avoir avoir combattu avec succès une frégate française après que son capitaine ait été tué. En 1782, il fut nommé capitaine après l'attaque de trois corsaires français. Il était capitaine du 'Nymph' qui prit le premier navire français, le 'Cleopatre', lors du début des hostilités avec la France révolutionnaire en 1793. En 1794, il était commodore de l'Escadre Occidentale de frégates. En 1796, à Plymouth, il organisa le sauvetage de l'équipage du 'Dutton', navire de la Compagnie des Indes. Pendant ce temps, la guerre avec la France continuait et Pellew reprit aux Français le premier navire de guerre qu'ils avaient capturé. Il devint commandant en chef des Indes Orientales en 1806, de la Mer du Nord en 1820 et succéda à Nelson, Collingwood et Cotton en tant que commandant en chef en Méditerranée de 1811 à 1814.

En 1812, la famille Pellew qui vivait à Canonteign House dans la Teign Valley, fit l'acquisition de West Cliffe House, maintenant appelée Bitton House, à Teignmouth. Son commandement en Méditerranée approchait de sa fin. En 1814, Pellew se retrouva à Marseille, qui avait pris parti pour les Bourbons. Quand des nouvelles de Waterloo lui parvinrent, mettant fin aux hostilités, il était à dos de cheval, menant une armée alliée à l'encontre du général révolutionnaire français, le maréchal Brune. De retour en Angleterre, il fut nommé Vicomte Exmouth en 1815 et s'établit à son domicile de Teignmouth.

Le saviez-vous ?

Il existe un groupe d'îles nommé Sir Edward Pellew (dans le golfe de Carpentaria, dans le nord de l'Australie). On peut également trouver un Cap Pellew et un Golfe Exmouth, une ville Exmouth et le Exmouth Reef dans l'ouest de l'Australie, nommés ainsi après que Pellew soit devenu Lord Exmouth.

Il ne fallut pas longtemps pour que ses services soient de nouveau réclamés. Suite au Congrès de Vienne, il fut ordonné à Lord Exmouth de mettre fin au commerce des esclaves chrétiens pratiqué par les Etats Barbaresques, Tripoli, Tunis et Alger. La forteresse d'Alger fut prise pour cible, bien que protégée par quelques 1000 canons, placés derrière des murailles de cinq pieds d'épaisseur et servis par 8000 canonniers qui pouvaient recevoir du renfort de 30000 autres ! Lord Exmouth avait anticipé ces ordres et avait envoyé l'un de ses capitaines à Alger pour y exercer une surveillance et planifier ses défenses. Ensuite, il disposa ses forces de façon à ce qu'elles soient hors de portée des batteries principales. Assistées par une flotte hollandaise qui joua un important rôle de diversion dans la bataille qui s'ensuivit, les vaisseaux britanniques détruisirent les défenses d'Alger en les bombardant pendant huit heures. Ceci permit la libération de 1000 esclaves chrétiens et donna un coup vital au cruel commerce d'esclaves en Méditerranée.

Deux des canons capturés à Alger furent rapportés par Lord Exmouth pour garnir sa demeure à Teignmouth où on peut toujours les voir à la Bitton House. Le jour du retour du Lord, de grandes festivités eurent lieu. Parmi ceux qui étaient venus le féliciter, se trouvait l'amiral Schack sous les ordres duquel il avait mené sa première action.

L'image ci-contre provient d'une peinture qui se trouve maintenant à la National Portrait Gallery à Londres. Peinte par Northcote en 1804, elle représente Sir Edward Pellew en tenue complète de contre-amiral.

Après la victoire d'Alger, Lord Exmouth fut fait commandant en chef de Plymouth et s'établit à Bitton House. Il devint un des grands bienfaiteurs de la ville et intervint dans la reconstruction de l'église St. James, West Teignmouth. En 1832, il devint vice-amiral du Royaume-Uni. Il mourut à Bitton House en 1833 et fut enterré à Christow. Le pavillon sous lequel il avait combattu à Alger fut utilisé comme drap mortuaire. Plus tard, un monument fut érigé à sa mémoire dans l'église de Christow.

Exmouth

Sources
Info