Cliquez sur la bannière pour revenir à la page d'accueil
Hornblower C.S. Forester Portraits Vie à bord Marine Divers Contact A propos de = Boutique =
Galère La Fleur de Lis, modèle 3D par Bernard Huc d'après la monographie de Gérard Delacroix avec son autorisation

Galères

http://www.cap-horn.be/marine_galeres.php | 22-11-2017 04:51 | © 1999- N. Grigorellis

A l'époque du capitaine Hornblower on trouve encore des galères...Galéasse vénitienne

Celles-ci comportaient des hommes de condition différentes (esclaves, condamnés de droit commun, hommes libres). Disposés par quatre à chaque rame au banc de nage, ils devaient fournir 20 coups de rame par minute, en moyenne. Ces hommes mangeaient, ramaient et dormaient attachés au banc, et bien qu'il y ait plusieurs latrines disposées à la proue, on ne prenait pas la peine de détacher les chaînes des 200 rameurs (et plus !) pour leur permettre de s'y rendre. On peut donc imaginer aisément la puanteur d'une galère ! On raconte que la nuit on pouvait repérer une galère ennemie à une distance de deux miles, rien que par l'odeur des bancs de nage !

La plus grande bataille de galères eut lieu le 7 octobre 1571 : 213 galères parties de Gènes, de Rome, de Malte, de Barcelone, de Venise... affrontèrent près de 300 vaisseaux turcs à "Lépante". A l'époque de Hornblower c'était déjà une vieille histoire.

La bataille de Lépante

Sources
Info