Cliquez sur la bannière pour revenir à la page d'accueil
Hornblower C.S. Forester Portraits Vie à bord Marine Divers Contact A propos de = Boutique =
Deux commodores !

Deux commodores !

http://www.cap-horn.be/hornblower_deux_commodores.php | 22-10-2017 01:06 | © 1999- N. Grigorellis

Deux fins différentes

Il existe deux versions de l’histoire du commodore Hornblower (publiée en français sous le titre "Le Seigneur de la Mer") :

Cette seconde version comprend un dernier chapitre, inexistant dans la première, racontant le retour de Hornblower à Smallbridge !

Il semble presque absolument sûr que la fin tronquée est la façon dont C.S. Forester voulait terminer l’ouvrage. Elle reflète tout à fait son style. Toutefois, quand ce roman parut aux Etats-Unis sous forme de feuilleton dans le Saturday Evening Post, quelque chose devait être fait pour les lecteurs américains qui étaient friands de fins heureuses (les fameux happy ends américains) bien plus que les Anglais, ce dont Forester était parfaitement conscient. C’est donc pour cette raison qu’il écrivit un chapitre supplémentaire qui permettait de conclure l’histoire.

 

Avertissement !

Renseignements à propos du chapitre supplémentaire:

Les huit pages de ce chapitre final supplémentaire expliquent ce qui est arrivé à Hornblower: il a contracté le typhus à Riga, est resté dans le coma pendant quatre semaines et a été hébergé dans le palais du roi de Prusse au Königsberg, assisté par son fidèle Brown. Bush a ramené l'escadre en Angleterre. Alors que le Clam revenait d'Angleterre avec des dépêches, Bush a ordonné au capitaine Freeman d'y ramener Hornblower. Il accosté à Sheerness et la barge de l'amiral lui permit de se rendre à Rochester d'où il rejoignit Smallbridge avec Brown, juste à temps pour fêter Noël avec Barbara et Richard. Ce n'est pas un beau happy end, ça ?


Sources
Info