Cliquez sur la bannière pour revenir à la page d'accueil
Hornblower C.S. Forester Portraits Vie à bord Marine Divers Contact A propos de = Boutique =
 

HMS Victory

http://www.cap-horn.be/divers_victory5.php | 21-09-2017 03:26 | © 1999- N. Grigorellis

6 navires ont porté le même nom !

Associé à jamais à Trafalgar, la dernière bataille livrée par Nelson, le H.M.S. Victory est l'un des navires les plus célèbres de tous les temps. Il est désormais conservé au Royal Naval Museum à Portsmouth. Sa survie est particulièrement intéressante car il est non seulement un représentant de l'ultime vaisseau de combat (un trois ponts de premier rang) mais également le plus populaire et le plus victorieux des navires à 100 canons de son époque. Il naviguait déjà depuis 40 ans quand il prit part à la bataille de Trafalgar (21 octobre 1805) et il avait déjà été commandé par une demi-douzaine d'amiraux connus. Il poursuivit son service actif jusqu'en 1812.

Mais saviez-vous qu'il n'a pas existé qu'un seul navire nommé Victory ? En effet, ce sont bien six navires qui ont porté ce nom au cours de l'Histoire !

  1. Le Great Christopher, un navire marchand, fut construit en 1559. Il fut ensuite acheté pour le compte de la Navy en 1561 et renommé HMS Victory. En 1586, on le transforma en vaisseau de 800 tonneaux. Il portait 34 canons et avait un équipage de +/- 750 hommes (300 marins, 34 canonniers, 400 soldats). Lorsque l'Invincible Armada fut vaincue en 1588, il était le vaisseau amiral de Sir John Hawkins.

    Bataille livrée :
    1588 - L'Invincible Armada

  2. Phineas Pett construisit le second HMS Victory à Deptford (875 tonneaux, 42 canons, 270 hommes). Lancé en 1620, il fut transformé en 1666. Jaugeant alors 1029 tonneaux, il portait 82 canons et un équipage de 500 hommes. Il a été détruit en 1691.

    Batailles livrées :
    1652 - Douvres
    1653 - Portland
    1653 - Gabbard
    1653 - Scheveningen
    1666 - Orfordness

  3. Le Royal James de 1675 fut renommé et devint le troisième HMS Victory en 1691. Transformé en 1695 en vaisseau de 1486 tonneaux, il portait 100 canons et un équipage de 754 hommes. En réparation en 1694-1695, il brûla accidentellement en février 1721.

    Bataille livrée :
    1692 - Bataille de la Hougue (Barfleur)

  4. Le quatrième HMS Victory, assemblé à partir des restes du Royal James incendié en 1721, subit un destin tragique. La construction fut commencée en 1726 mais le lancement n'eut lieu que le 23 février 1737 à Portsmouth. Jaugeant 1920 tonneaux, il portait 110 canons dont 28 de 42 livres. Séparé du reste de la flotte pendant une tempête, il fut perdu corps et biens au large des Casquets, près d'Aurigny (Alderney en anglais), en octobre 1744 (l'épave a été retrouvée en 2009). L'amiral Sir John Balchen et 1100 hommes laissèrent la vie lors de ce naufrage. On ne retrouva aucun corps. Cette tragédie eut comme conséquence que le nom 'Victory' fut retiré temporairement de la liste des noms de navires de l'Amirauté.

    Ce timbre vous intéresse ? Cliquez ici !
  5. Le cinquième HMS Victory fut une goélette de 8 canons qui servit au Canada et fut brûlé en 1768.
  6. Le sixième HMS Victory fut créé par Thomas Slade (2162 tonneaux, 104 canons, 850 hommes). Mis en chantier à Chatham (Kent) le 23 juillet 1759, lancé le 7 mai 1765, il fut commissioné en 1778 et resta actif jusqu'en 1812. Sa construction coûta à l'époque 57.748 livres et nécessita 6.000 arbres dont 90% de chênes !
    Retiré du service en 1922, ce navire est toujours visible de nos jours à Portsmouth au dock 2. Bien qu'il soit dans une forme de radoub depuis tout ce temps, il est toujours considéré comme étant le vaisseau amiral du Second Sea Lord.

    Batailles livrées :
    1781 - Ouessant (= Ushant), deuxième bataille
    1797 - St. Vincent
    1805 - Trafalgar
Le HSM Victory à la bataille de Trafalgar

Le HMS Victory à la bataille de Trafalgar


Sources
Info